Configurer SendinBlue Automation sur votre site web

Maintenant que vous disposez d’une vision d’ensemble du formidable potentiel de SendinBlue Automation, il est temps de mettre en place concrètement l’outil. Avant de pouvoir créer vos premiers scénarios, il y a un travail de configuration initiale, qui peut être plus ou moins long selon vos besoins. Dans la plupart des cas, la configuration initiale prend quelques minutes, il suffit de copier / coller un script dans le code source de votre site web. L’objectif du script inséré dans votre site web est d’envoyer à l’outil Automation des informations sur les actions réalisés par vos visiteurs afin que vous puissiez utiliser ces informations comme point de départ / conditions de vos scénarios.

Comprendre le fonctionnement -  3 niveaux de configuration

1. Script principal

La mise en place du script principal est la seule étape obligatoire dans la configuration de l’outil Automation. Ce script fonctionne sur le principe que Google Analytics : dès qu’un visiteur charge une nouvelle page, le script envoie l’information à SendinBlue Automation. Il y a toutefois une différence, et non des moindres, avec Google Analytics. Le script de SendinBlue s’intéresse uniquement aux visiteurs « identifiés », c’est-à-dire ceux dont vous disposez d’une adresse email. Nous verrons ensuite comment faire pour identifier les visiteurs de votre site web. Pour récupérer le script principal, rien de plus simple. La première fois que vous lancez SendinBlue Automation, l’assistant de configuration vous affiche le script à copier / coller sur toutes les pages de site web. Il est recommandé d’insérer le script dans le header de votre site web, juste avant la balise. A tout moment, vous pouvez retrouver ce script depuis le menu Avancé / Réglages. Ce script est le même pour tous les utilisateurs de SendinBlue, sauf le paramètre « client_key », qui est naturellement propre à chaque compte SendinBlue.

sendinblue automation script

2. Identification des visiteurs

Le script principal de SendinBlue Automation s’intéresse uniquement aux visiteurs identifiés. Comment cela fonctionne-t-il ? Il existe deux méthodes pour identifier certains visiteurs de votre site web. La première consiste à identifier vos contacts SendinBlue parmi vos visiteurs. Cette méthode repose sur l'utilisation d'un cookie, c’est automatique, et cela permet d’identifier tous les visiteurs qui ont cliqué au moins une fois sur l’un de vos emails. La deuxième méthode est l'utilisation de la fonction Identify dans votre site web pour identifier les visiteurs qui ont rempli un champ d'email sur votre site (après l’inscription ou la page connexion par exemple).

Identification par cookie

Par défaut, Sendinblue pose un cookie chez vos contacts dès qu’ils cliquent sur un lien dans un email envoyé par Sendinblue (email transactionnel ou newsletter). Lorsque que l’un de ces contacts revient sur votre site internet, il est automatiquement identifié, et toutes ses actions, notamment les pages visitées, seront enregistrées dans SendinBlue Automation. C’est une méthode très efficace pour identifier tous vos clients / utilisateurs, en particulier pour les sites web qui ont mis en place un process d’inscription avec double optin, c’est-à-dire un lien de confirmation sur lequel tous vos utilisateurs doivent cliquer pour confirmer leur inscription. Cette méthode a toutefois deux limites. La première limite est naturellement que tous les visiteurs qui passent par votre site n’ont pas cliqué au préalable sur l’un de vos emails, et vous disposez pourtant de l’adresse email de certains d’entre eux. La deuxième limite est que la méthode d’identification par cookie ne permet pas d’enregistrer au niveau de SendinBlue Automation des informations spécifiques sur l’utilisateur. Supposons par exemple qu’un utilisateur soit inscrit en tant que « Particulier » et non « Entreprise », il serait utile d’avoir cette information sur SendinBlue Automation afin de construire un scénario qui envoie des emails de confirmation différents.

Identification avec la fonction Identify

Pour identifier les utilisateurs qui n’ont pas cliqué dans l’un de vos e-mails, et pour disposer d’un maximum d’informations sur eux, vous aurez besoin d'utiliser la fonction Identify. Le principe est simple, dès qu’un visiteur saisit une adresse email dans votre site, vous pouvez insérer  un script qui va envoyer l’email du contact, et potentiellement d’autres informations, à SendinBlue Automation.  La fonction Identify comporte deux arguments :

  • un email ID, qui est un paramètre obligatoire,
  • une liste d’informations (objet JSON) dans lequel vous pouvez lister toutes les propriétés de votre choix.
sendinblue.identify ('james@example.com ', {
'Nom': 'James Clear ',
'Id': '10001',
'Mobile': '+12025550153',
'Plan': 'Diamond',
'Location': 'San Francisco'
});

Cette fonction permet d'identifier l'utilisateur 'james@example.com’, et de lui associer plusieurs informations : nom, ID, Mobile, Plan et Location. Vous pouvez naturellement inclure autant de propriétés que vous le souhaiter dans la fonction Identify. > Documentation technique sur la fonction d'identification

3. Actions des visiteurs : Evènements, liens ou pages

Le script général et l'utilisation de la fonction Identify sont suffisants pour construire des scénarios basés sur les pages visitées ou certaines informations données lors de l'inscription. Néanmoins, pour aller plus loin, on peut avoir besoin d'informations plus précises sur le comportement des utiisateurs passés sur le site web. Les exemples sont nombreux : envoi d’un email spécifique selon le type de produit acheté, envoi d’un email suite au téléchargement d’un PDF, etc. SendinBlue Automation met à votre disposition trois fonctions qui permettent de faire remonter sur la plateforme SendinBlue toutes les informations dont vous pourriez avoir besoin pour construire tous types de scénarios.

Le tracking des évènements

C’est l’outil dont vous aurez probablement le plus besoin. En utilisant la fonction « Track », vous pouvez faire remonter sur SendinBlue Automation un évènement, par exemple l’achat d’un produit, avec un certain nombre d’attributs : catégorie produit, nom produit, offre promo, prix, etc. Vous pourrez ensuite utiliser toutes ces informations pour construire un scénario, par exemple envoyer une série d’emails à toutes les personnes qui ont acheté un produit de la catégorie A qui coûte plus de 100€. La fonction « Track » fonctionne sur le même principe que la fonction « Identify ». Il y a un premier paramètre obligatoire, le nom de l’évènement, et un deuxième paramètre qui prend la forme d’un ensemble d’attributs facultatifs, généralement des caractéristiques de l’évènement.

sendinblue.track('product_purchased', {
'product': 'A',
'amount': '100'
});

Le code ci-dessus permet ainsi de remonter sur SendinBlue Automation l’achat d’un produit avec deux caractéristiques : nom du produit et prix. > Documentation technique sur la fonction Track Event

Le tracking des pages (virtuelles)

Le script principal de SendinBlue Automation permet de remonter les pages visitées par les contacts identifiés. Dans certains cas, par exemple l’ouverture d’une pop-up ou un formulaire en plusieurs étapes dont l’URL ne change pas, il n’y a pas de pages visitées, mais vous aimeriez que les actions remontent comme une page visitée. Pour ceux qui connaissent bien Google Analytics, on est dans un cas d’usage similaire à celui des pages vues virtuelles. Dans ce type de situation, vous pouvez utiliser la fonction « Page » pour remonter une nouvelle page visitée.

sendinblue.page('homepage', {
'title' : 'My Home Page',
'url' : 'http://www.example.com/home',
'path' : '/home'
})

La fonction Page comporte un premier paramètre qui correspond au nom de la page, « homepage » dans l’exemple ci-dessus, et un deuxième paramètre qui est un ensemble de propriétés, dont « title », « url » et « path ». Ces 3 propriétés ne sont pas obligatoires, mais si vous ne les définissez pas, ce sont les valeurs du script général qui seront utilisés, ce qui n’est pas généralement pas l’objectif initial. > Documentation technique sur la fonction Track Page

Le tracking des liens

Pour tracker les clics qui ne génèrent pas de nouvelles pages visitées, vous disposez d’un troisième outil, la fonction « trackLink ». L’exemple type est le téléchargement d’un PDF. On pourrait utiliser un évènement dans la majorité des cas, et c’est ce qu’on recommande à tous les utilisateurs de SendinBlue Automation qui n’ont pas de compétences en programmation. L’intérêt de la fonction trackLink est technique, le premier paramètre n’est pas un nom à définir à chaque fois comme pour les évènements, mais l’élément DOM sur lequel a lieu le clic. > Documentation technique sur la fonction Track Link

Du plan de tracking à vos premiers scénarios

1. Formaliser un plan de tracking

Pour tirer pleinement parti du formidable potentiel de SendinBlue Automation, il ne faut pas se contenter de mettre en place le script principal. L’utilisation de la fonction Identify ( quand vos utilisateurs s’identifient sur votre site) vous permet d’augmenter le nombre de contacts identifiés qui pourront devenir la cible de vos scénarios.

D’autre part, en remontant sur SendinBlue Automation des événements particuliers, vous disposez d’informations précieuses sur vos contacts, des informations qui pourront devenir le point de départ ou des conditions dans vos scénarios.

Pour mettre en place rapidement un dispositif de tracking pertinent et complet, nous vous conseillons de formaliser un tableau récapitulatif avec toutes les identifications / actions que vous souhaitez remonter sur SendinBlue Automation. Le tableau peut prendre par exemple la forme suivante :

FonctionOù mettre le code ?1er pamaramètre2ème paramètre
Script général Header - Toutes les pages NA NA
Identify Inscription newsletter $email  
Identify Connexion utilisateur $name, $postal_code  
Identify Création de compte $email $name, $postal_code
Event Clic sur le bouton Ajout Panier add_basket $category, $product, $price
Event Page de confirmation d’achat product_purchased $category, $product, $price
Page Formulaire - étape 1 à 3 Form$step où $step vaut 1, 2 ou 3 'title' : 'Form$step', 'url' : 'http://www.example.com/ Form$step ', 'path' : '/ Form$step'

2. Recetter le tracking

Une fois que votre équipe technique a mis en place les différents scripts sur votre site web, c’est le moment de passer à la phase de recette. L’objectif est simplement de vérifier que toutes les informations (identifications, événements, pages, etc.) qui doivent remonter sur SendinBlue Automation remontent bien.

Pour réaliser ce travail facilement, nous vous invitons à utiliser le rapport Logs / Events logs qui vous permet de visualiser toutes les données qui remontent.

3. Mettre en place vos scénarios

Vous disposez maintenant de tout ce qu’il faut pour construire vos premiers scénarios. Le point de départ des scénarios peut être l’identification d’un contact, une page visitée ou un événement particulier, et vous pourrez utiliser tous les attributs que vous avez remonté pour créer des conditions dans vos scénarios et personnaliser vos emails.